mercredi, mars 22, 2006

chacun ses goûts

«Je n'aime pas la différence entre écrivains "français" et écrivains "francophones"»: "EN VIDEO • A l'occasion du Salon du Livre qui accueille les «francofffonies ! », nous vous proposons une série d'entretiens avec des auteurs et des éditeurs • Deuxième sur la ligne: Hamid Skif, poète et romancier algérien • A voir et écouter •"

Moi j'aime que ça soit clair. Je suis francophone, installé en France mais je ne suis pas français. Je trouve les gens qui aimeraient fondre l'appartenance à un état, une nationalité, à l'aptitude de se servir d'une langue, un peu légers. Même quand il s'agit d'écrivains connus.

Que penserait par exemple Christian Mistral, ou Kevin Vigneau si on leur enlevait leur identité québécoise ? Je spécule : "Mon point dans ta gueule, maudit français..."

(Via Liberation.fr - A la une.)

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home