mardi, mars 21, 2006

La fin du Search Engine Marketing ?

La fin du Search Engine Marketing ?: "

Le ecommerce s'est longtemps préoccupé des moteurs de recherche. Ceux-ci représentant la majeure partie du trafic d'un site, les emarchands se sont concentrés sur leur référencement naturel et/ou payant. Cela a d'ailleurs fait les choux gras de Google et Yahoo.
Mais à en croire Ken Cassar (Nielsen Netratings), les internautes ne passent que 5% de leur temps sur les moteurs de recherche. Le reste du temps ils

  • Visitent des portails ou des sites à contenu éditorial (41%)
  • Digèrent ce qu'ils viennent de lire (35%)
  • Achètent ou font du lèche vitrine (19%)

C'est donc exactement comme dans la vie offline (si, si ça existe!) on parle d'un produit, on pense à l'acquérir, on cherche où le trouver, et on l'achète.



Toujours d'après Nielsen//Netratings, il semble que le trafic généré par le search serait 2 fois inférieur à celui réalisé par les favoris des utilisateurs. Dans le même temps des portails comme MySpace ou YouTube sont entrain de dépasser Google en terme de pages vues. Les responsables marketing vont donc devoir prendre en compte le fait que les moteurs de recherche ne seront plus longtemps les principaux fournisseurs de trafic. Les gens préfèrent être conseillés dans leur recherche et ne pas tout chercher eux mêmes. C'est une fois de plus le principe de la recommandation qui prime. Chacun est plus disposé à aller visiter un site recommandé par son portail préféré que parce que Google vous le propose en pub. Nous assistons bien à la fin du marketing tel que nous le connaissons. Dans le budget acquisition de trafic, la part du Search Engine Marketing devrait donc commencer à perdre du terrain au profit de publicités plus fines et de relations presse plus importantes sur des portails ou des blogs de référence.

Figures from The Changing Search Landscape

"

(Via VoXinaBlog.com - Francois Goube.)

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home