jeudi, mars 23, 2006

superlatif

superlatif: "

En ce qui concerne 'au jour d'aujourd'hui', le CSA estime que ce pléonasme est 'devenu un véritable tic de langage chez certains animateurs'. Selon le Conseil, cette expression, qui appartient à la langue familière, est ressentie comme une forme d'insistance pour souligner l'opposition entre le temps actuel et le temps passé. Ce pléonasme est d'autant plus grave, note le CSA, que le mot 'aujourd'hui' est déjà à l'origine un pléonasme puisque le mot est la contraction de 'à le jour d'hui', renforcement au XIIe siècle de l'adverbe de l'ancien français 'hui', le jour où l'on est, qui vient du latin 'hodie' (en ce jour).

Ainsi, si j'ai bien compris aux jours de jadis on faisait des pléonasmes qui sont passé dans la langue officielle, mais aujourd'hui, on n'a plus le droit d'en faire, d'après le CSA. Pourquoi ce changement d'attitude ? Sont plus malins les membres du CSA que les académiciens ?
Ou c'est un pléonasme de dire malin et membre du CSA ? Et quid (pour mettre un peu de latin sur les racines grecques) de l'emphase que le pléonasme introduit ? Elle aussi est de trop ?

Sacré va ! Il s'attaque aux vrais problèmes du PAF.

"

(Via Oldcola's blah blah.)

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home